Sélectionner une page
CV Switch

Ce module permet de commuter soit une voie A soit une voie B vers C et inversement. La commutation s’effectue manuellement avec un pusch (quel intérêt alors !) ou par une tension CV sur l’entrée In qui sera seuillée. Les 2 voies peuvent recevoir le même CV et peuvent être parallélisées.

Attention :  Il y a 9 straps sur la carte. Il n’y aucun réglage.

Liens pour plus d’informations :

Attenuinverter

Fonction bien connue qui consiste à passer d’un gain de -1 à un gain de +1 de manière continue. Permet d’inverser un CV comme par exemple une enveloppe.

En fait le circuit imprimé me sert de « couteau suisse » et me permet de faire : un petit mixer, 3 attenuinverters, un distributeur actif, voir meme un LFO avec sortie triangle et carré selon comment on le cable. A vous de choisir !

Liens pour plus d’informations :

Calibrator

C’est simplement un générateur de tension de 0 à 8 Volt pas de 1 Volt. La tension délivrée est stabilisée en température et en tension bien sûr.

Vous trouverez le schéma et le typon en pdf. Je laisse libre à chacun de développer une face avant. Personnellement j’utilise Front Designer 3 pour les gravures que j’exporte en fichier HPGL que je récupère dans Frontdesign de Schaeffer AG

J’ai rajouté la version 3 qui fournie une tension positive et une tension négative.

Réglage : Placer un DVM (voltmètre) de 3 ou 4 digits, au point marqué 10V et ajuster RV101 pour obtenir 10V précisément.

Placer le DVM en sortie, placer le commutateur sur 0V et ajuster avec RV104 l’offset de sortie à 0V.

Déplacer le commutateur de pas en pas et ajuster chaque trimmer pour obtenir la tension de sortie juste en partant du 1 Volt.

En position 0 Volt ajuster RV111 pour obetnir 0 Volt sur la 2ème sortie.

Liens pour plus d’informations :

Octaves Switch - circuit imprimé disponible

PASSAGE EN V3 suite à la fabrication de circuit imprimé double face. Il s’agit tout simplement de remplacer le potentiomètre « COARSE » grossier de la fréquence d’un VCO, d’un VCF… par un commutateur d’octaves.

Il possède 7 positions permettant d’aller par exemple de -3V à + 3V ou de 0V à +6V. Le challenge a été de faire in circuit imprimé le plus petit possible dans utiliser de composants CMS.

Inspiration du Octave Switcher de « ELBY DESIGNS »

Réglages :

  1. Enlever le cavalier;
  2. Mettre le commutateur sur la position maximum et avec un DVM (digital voltmètre) ajuster RV2 pour obtenir en sortie 6V;
  3. Remettre le cavalier et ajuster RV1 afin d’obtenir la gamme voulue entre les positions extrèmes  du commutateur. (-6V 0V, -3V +3V, 0V +6V…);
  4. Il est possible que vous ayez à reprendre ce réglage une fois incorporé dans votre modulaire en fonction des tensions d’alimentation.

Liens pour plus d’informations :

  • Schéma : V2 / V3
  • PCB : V2
  • Implatation : V2 / V3
  • Nomenclature : V2
  • Représentation : V3

Pour acheter ce circuit cliquez ici

VCO-XR

Pour ceux qui ont la chance de posséder un circuit XR2206 de chez EXAR, on en trouve encore, J’ai refait le PCB du VCO de Thomas HENRY,  je n’ai donc aucun mérite.

http://www.birthofasynth.com/Thomas_Henry/Pages/XR-VCO.html.

Ca marche bien et permet de faire un VCO ou un LFO différent.

Liens pour plus d’informations :

Filtre Multimode 3320

J’ai la chance de posséder quelques CEM3320, j’ai donc voulu les utiliser, en fait un seul car le reste c’est pour l’entretien de mon SYNTHEX. J’avais envie de l’exploiter sur plusieurs modes puisqu’il peut faire tous les modes.

Après avoir épluché à peu près toute la littérature du net sur son sujet, j’ai enfin décidé (c’est pas une mince affaire) d’utiliser le principe OBERHEIM sur le Matrix 12 : c’est à dire de l’utiliser avec 4 passe-bas dont on pondère les fonctions de transfert pour réaliser tout type de filtre.

Voir l’excellent article de Olivier GILLET de MUTABLE sur le sujet pour son filtre Analog pole mixing. (SSM2164 4-pole with pole-mixing).

Ce filtre marche du premier coup. Vous trouverez ci joint :

Liens pour plus d’informations :

962 Clone

Ce module est le clone du « sequential switch » 962 de Mr MOOG. Comme vous le savez il utilise un registre à décalage construit à partir de bascule D. Une fois le 1er bit introduit l’entrée Shift pousse ce bit dans la bascule 2 puis  repart en 1. Lorsqu’il y a une connection dans l’entrée 3, le registre est à 3 pas au lieu de 2. Ce module est module compagnon du fameux sequencer 960 qui permet de faire des séquences de 16 ou 24 notes.

Il est réalisé avec un cicuit imprimé double face mais SANS trous métallisés ce qui permet à l’amateur de se faire son circuit ou de le faire faire pour à peine plus cher qu’un simple face. Une fois le circuit réalisé vous plongez dans vos poubelles pour y ramasser les queues de résistance qui vont servir à « métalliser » les vias (les passages entre la face supérieure et la face inférieure) en réalisant une soudure sur chaque face. N’oublier pas de souder aussi des 2 côtés les pattes de composants traversants réalisant aussi des vias. Il y en a environ 50 sur ce cicuit.

Ce module est une mise en bouche pour ce qui arrive

Liens pour plus d’informations :

960 Clone

Le sequencer MOOG est basé sur un registre à décalage ce qui offre plus de souplesse qu’un compteur type 4017 ou autre.

Son coeur est un VCO classique mais plutot calibré pour être un VCLFO répondant à la norme 1V/octave. Il doit pouvoir monter sans soucis à 1Khz voir plus. D’ailleurs j’ai réalisé ce VCO sur une carte avec ses commandes de marche arrêt dans l’esprit d’une possible réutilisation. Il existe une petite zone sur la carte permettant d’implanter quelques composants qui pourraient réaliser un waveshaper. Cette carte contient aussi les étages de sortie CV à gain réglable. Ah  j’oubliais le Shift (pas à pas) et le Power ON.

Une autre carte s’occupe des entrées SET par poussoir et jack ainsi que des sorties gates par pas. une troisième carte s’occupe des 24 potentiomètres et des Leds. Et enfin la dernière : le registre à décalage à proprement parler.

Cette carte est en double face mais comme le module 962 c’est a dire sans trous métallisés donc réalisable par un amateur.

Que puis je vous dire de plus à part vous fournir tous les éléments : schéma, typon cuivre, implantation, schéma de cablage de tout cet ensemble.

Schéma PCBs Implantation Câblage Nomenclature
Documents_960
VCO x x x x
Row x x x x
In_Out x x x x
Shift register x x ; x x x
Ensemble x

Voilà bonne chance pour les courageux qui se lanceront dans cette réalisation. Je mettrais quelques photos bientôt et puis je vous réserve un dernier petit module compagnon pour l’ensemble 960+962

Pédale de déclenchement

Encore un bouche trou de face avant mais que je crois utile. Fournir une gate ou un trigger sur appui d’un bouton ou d’une pédale et oui parfois on a plus assez de mains.

La Pédale doit être à contact Normalement Ouvert impérativement car les pédales à contact Normalement fermée ça existe aussi puisque j’en ai recablée une pour être dans le bon sens.

Pas de commentaire sur le schéma, ah si il y a une LED témoin.

Liens pour plus d’informations :

"Gate Bus" pour 960

Donc ce petit complément qui était visible sur la face avant dans l’article précédent, permet d’envoyer l’une des 8 gates soit sur A, soit sur B. L’action sur l’inter « Clock » fournie une Gate à l’image de l’horloge à rapport cyclique variable. Ceci est intéressant pour commander les générateurs d’enveloppe.

Rien de particulier sur le schéma : un OR des différentes sorties du registre avec la bonne polarité pour se retrouver à environ 0-5V (en fait un peu plus) et un AND avec l’horloge du VCO.

Liens pour plus d’informations :

Dual Discrete Quantizer

Merci Tom OBERHEIM pour la conception d’origine et Merci Yusynth pour avoir repris le quantificateur du Miniseq de l’Oberheim 2 Voices.

Je l’ai adapté pour avoir une étendue en entrée de 8 Volts  et fait quelques petites modifications puis routé un pcb. Pour le plaisir de ceux qui voudront accompagner leur séquencer maison.

Ce circuit peut uiliser les sorties du séquencer cablées de manière interne, ce que je fais sur le 960 et dans ce cas un interrupteur On/Off est à rajouter, ou bien faire l’objet d’un petit module avec 2 entrées et 2 sorties.

Le principe de fonctionnement est relativement simple : un compteur sur 7 bits génère une rampe à travers un réseau R/2R, principe de base d’un convertisseur numérique analogique, cette rampe en escalier avec des marches de1 demi-ton (83,3mV) est comparée avec l’entrée CV du séquencer et lorsqu’il y a correspondance la marche est émise sur la sortie.

On utilise le 8 ème bit pour multiplexer 2 entrées CV et donc les 2 sorties. La fréquence d’échantillonage d’un peu plus de 100Hz est suffisante dans le cas d’un séquencer.

Il y a un réglage d’offset pour cela mettre le cavalier qui va bloquer le compteur et ajuster à l’oscillo la tension de sortie du DAC à 0V, broche 14 du TL74 (prendre sur R132). L’autre réglage sert à ajuster la gamme chromatique ce qui peut de faire à l’oreille ou au DVM. Attention il vaut mieux avoir un VCO bien calibré pour faire ce réglage.

Dernier point, il est impératif que les entrées du Quantificateur lorsqu’elles ne sont pas utilisées, soient à la masse. C’est pour cela que, soit vous utilisez des interrupteurs doubles pour faire le On/Off soit vous passer par des jacks à coupure tel que sur le schéma.

Liens pour plus d’informations :

Sub - Octaves

Ce module vous permet d’enrichir vos sons avec des basses bien rondes et discrètes. Du classique carré divisé par 2 vous pouvez aller jusqu’à une division par 16 donc 4 octaves en dessous de la fréquence d’origine. Mais l’intérêt réel est d’avoir aussi un TRIANGLEet/ou un SINUS à f/2 et f/4. Tous ces signaux sont disponibles et fonction de vos désirs de face avant vous pouvez sortir directement ou via un mixer, des switches etc….

Ce module a besoin en entrée d’une onde en dent de scie montante ou descendante selon les VCOs, un cavalier permet de s’adapter à l’une ou à l’autre. A partir de cette dent de scie grace à des interrupteurs analogiques on réalise un triangle de fréquence moitié puis du quart. En sont dérivées des ondes Sinus.  Des ondes carrées sont aussi constituées par division successive par 2.

Il y a un réglage a effectuer qui consiste pour une frequence d’entrée de l’ordre de 500Hz (pas d’importance) à observer le signal Sub2-Sine à l’oscillo et à supprimer le crossover possible autour du 0 Volt.

Lorque la fréquence d’entrée dépasse le 2 à 3 Khz les signaux de sortie Triangle et Sinus n’ont plus une forme très décente mais respectent le f/2 ou f/4 donc remplissent leur rôle.

Rev C: Amélioration de l’étage d’entrée par ajout d’hystérésis sur le comparateur , ajout de R113 et R112 passe à 10K. Correction de la grossière erreur sur l’inversion des entrées de U101C.

Pour ceux que cela intéresse il y a en plus une sortie dent de scie inversée par rapport à celle d’entrée.

Liens pour plus d’informations :

Filtre SEM - circuit imprimé disponible

PASSAGE EN V2

Suite à la réalisation de circuit imprimé double face les éléments de réalisation passe en V2.

On a jamais assez de filtre différent n’est ce pas donc voici la copie du SEM d’Oberheim sans aucun changement autre que certains composants plus récents. Je sais les puristes vont me dire un TLxxx ou un LM13700 ça ne sonne pas pareil etc …. Je suis de ceux qui pense qu’il ne faut pas pousser le bouchon trop loin et je ne suis pas certain que les oreilles de ces puristes fassent une vraie différence.

L’avantage de ce type de filtre est de fournir en même temps le Passe bas, le Passe haut, le Passe bande et le Coupe bande. J’y ai rajouté une entrée CV inversée pour une enveloppe par exemple.

Donc voici les éléments pour la réalisation.

En terme de réglage il y a 2 trimmer d’offsets à régler pour centrer la sortie Lp par ex.

1 trimmer pour ajuster le tracking à 1 Volt/octave . Ce type de filtre n’entre pas en auto-oscillation j’ai donc ajusté ce trimmer de telle sorte à avoir 18mV pour 1volt à l’entrée, sur la base du NPN. ce doit être suffisant pour un filtre.

1 Trimmer pour ajuster la plage de fréquence initiale de telle sorte que le potentiomètre Frequence joue sur toute sa plage.

Merci à SpoutnickStudio d’avoir remarqué une erreur sur le routage du CI du SEM. En effet du à l’inversion de Q101 et Q104, il faut couper les pistes des drains et connecter le drain de Q101 au noeud R141, R113 et connecter le drain de Q104 au noeud R129, R131

Liens pour plus d’informations :

Pour acheter ce circuit cliquez ici

Wavemorpher

Le Wave morphing à la RSF KOBOL permet de passer de manière continue du triangle à l’impulsion. L’amplitude du triangle est plus faible que les autres autres formes d’onde ce qui est inhérent sur ce circuit mais globalement on reste dans une plage de + ou – 3V à + ou – 5V pour les amplitudes.

Le principe de ce type de circuit ressemble fortement à un CV panner où 2 OTAs sont pilotés en opposition de phase. le reste consiste à adapter les niveaux, les offsets pour que ca ressemble à quelque chose d’exploitable.

Dans la zone téléchargement pour avez une video sous « modules » qui vous donne une idée du résultat.

Il y a 2 trimmers à ajuster. Injecter une dent de scie à l’entrée peut importe la fréquence environ 500Hz,  mettre le potentiometre de Wave control sur 0 et ajuster RV101 pour obtenir le raccordement du Triangle. Mettre le potentiometre de Wave Control au maximum et ajuster le trimmer RV104 pour obtenir une impulsion la plus étroite possible. C’est tout !

Liens pour plus d’informations :

Double Pulse Wavemorpher

S’agissant du cicuit de I Fritz je vous encourage à lire l’explication sur son site. Je l’ai adapté comme indiqué plus haut. Si certains trouvent que leur VCA réagissent mal, les 2 diodes peuvent être remplacer comme sur le schéma d’origine par des condensateurs afin d’éliminer les composantes continues.

L’entrée doit être un triangle +5V-5V. PW et Timbre jouent sur la largeur et la hauteur des impulsions doubles (une positive et une négative) tandis que le Mix réinjecte une partie du triangle d’origine. Ce qui a pour but d’atténuer l’harmonique fondamentale.

Une video est disponible dans la section Téléchargement , le timbre et PW sont modulables par LFO ou enveloppe.

Il y a un ajustable pour régler l’offset de sortie à 0V

Liens pour plus d’informations :

Dual VC-LFO

Donc un VCLFO très classique basé sur le schéma de l’intégrateur bouclé avec un trigger de Schmidt auquel a été rajouté la commande en tension issue du FORMANT.

Avec les condensateurs choisis la fréquence ne dépasse pas 40Hz mais descend assez bas avec une période supérieur à 30 secondes. Libre à vous de modifier ces capas.

Il faut ajuster l’offset de l’ampli IC101 (IC201) avec le trimmer RV102  (RV202) de telle sorte que en position High , le potentiomètre de fréquence sur 0, on puisse avoir une dent de scie de forme « acceptable »à très basse fréquence. Le risque est que l’oscillateur ne fonctionne pas du tout potentiomètre à 0.

Le 2ème trimmer RV104 (RV204) sert à ajuster la luminosité de la LED afin qu’elle suiv au mieux Le triangle.

Le circuit imprimé est fait pour réaliser 2 VCLFO identiques mais avec une coupe astucieuse du plan on peut ne réaliser qu’un seul LFO.

Voilà Bonnes oscillations !

Liens pour plus d’informations :

Dual Log Processor

Un circuit très simple, une entrée, une sortie, un control du temps de « lag » en montée, un control en descente et un control de la forme, du linéaire au logarithmique. Par exemple : en envoyant un lfo d’amplitude un peu forte on peut créer des enveloppes successives de type AR. On peut arrondir un CV provenant d’un Midi / CV. Bref selon votre imagination. Le circuit en lui même ne pose aucun problème ni réglage. Les timing peuvent être modifiés en changeant la capa NON POLARISEE de 4,7 microFarad.

Liens pour plus d’informations :

Clipper / Rectifier

Je ne vais pas traduire la description faite sur le site de dot.com, pour les non anglophones le schéma est assez clair. Le signal entrant dans le Clipper est traité par deux écrêteurs l’un pour l’alternance positive l’autre pour l’alternance négative. Constitué par des diodes dont le seuil de déclenchement est contrôlé par une tension fixe ou modulable. c’est d’ailleurs le schéma employé pour protéger les entrées d’un PIC (voir ACX).

Quant au redresseur c’est le schéma devenu classique dans la transformation d’une dent de scie en triangle : un redresseur double alternance sans seuil.

Voilà je crois que j’ai tout dit, ah non j’ai envoyé le signal entrant dans l’un ou dans l’autre sous modules dans l’autre ou dans l’un. On peut aussi sortir de l’un pour rentrer dans l’autre et inversement bref……eek

Liens pour plus d’informations :

A_440

Ce diapason électronique utilise un quartz, un compteur et un filtre afin d’obtenir une pseudo sinusoïde. Il n’ y a aucun réglage, le seul petit problème c’est l’approvisionnement du quartz mais je vous donne une référence chez MOUSER.

C’est tout. Bon accordage !!!

Liens pour plus d’informations :

MFOS Dual VCA lin/log

J’ai repris ce VCA de Ray Wilson : http://www.musicfromouterspace.com/index.php?MAINTAB=SYNTHDIY&PROJARG=DUALVCA/DLLVCA001.html&VPW=1910&VPH=796

et je l’ai adapté à mes besoins de +-15V, et légèrement modifié pour avoir un vrai réglage du « feedtrough ».

Afin de parfaire cette rejection, injecter un LFO sur un CV avec les In sans rien et régler le trimmer de manière à ne plus avoir aucune copie du signal en sortie, descendre à 50mV par division sur l’oscilloscope.

Voici les éléments de réalisation.

Liens pour plus d’informations :

DigiNoise

Ce générateur de bruit selon une idée de Scott Gravenhorst est basé sur un générateur de polynômes aléatoires à 24 bits réalisé avec des registres à décalage. Il faut atténuer le signal pour rester dans une gamme de +ou- 5 volt. Ensuite le signal est passé dans un filtre qui ressemble à un Baxandall (réglage grave aigue) pour modifier le contenu spectrale selon un schéma d’Elektor et enfin un filtrage violent pour en faire une tension aléatoire.

Liens pour plus d’informations :

Spring Reverb

Voici donc ma Reverb à ressort une version à 3 ressorts d’Accutronic ou Belton. Pourquoi celle la, pourquoi pas !

Un schéma classique d’ampli, type ampli de casque avec les adaptations d’impédance pour le type de Tank suivi d’un étage d »emphase ». En fait il s’agit du même schéma qu’un réglage de grave aigüe (un baxandall) qui amplifie les extrémités de la courbe de réponse. Et enfin un étage de mélange entre le signal sec et le réverbéré.

Liens pour plus d’informations :

Filter Bank

Vous trouverez ce filtre dans le SH5 Roland en tant que Band Pass Filter mais aussi repris chez Ken Stones sous la référence CGS30. Au départ il ne s’agit que d’un BP mais il suffisait de sortir les sorties LP et HP pour obtenir ce filtre multimode. Une combinaison de 3 de ces filtres et voila la petite banque. Ces filtres peuvent être utilisés indépendamment ou avoir une entrée commune. Attention il faut s’appliquer un peu pour le câblage qui n’est pas évident.

J’ai remplacé le commutateur rotatif pour les 3 positions par un switch à 3 positions (On, On, On) qui permet de commuter 3 sources. Voir le schéma.

Liens pour plus d’informations :

Little Seq

Ce sequencer est réalisé avec un compteur 4516 et deux décodeurs 4028 doublé de deux 4051 pour l’analogique. J’ai effectué un découpage arbitraire entre digital et analogique ce qui donne 2 cartes à  fabriquer. Cela m’a paru plus simple qu’une grosse carte. Il reste cependant comme dans tout séquencer pas mal de câblage avec la face avant.

Que fait ce sequencer :

Mode 1*16

Start stop, reset sur chaque pas, skip, montant ou montant descendant, . Ce mode fonctionne lorsque le commutateur de canal est positionné sur ABAB. La sortie  CV et GATE se fait alors sur B. La transposition est possible en utilisant la transposition B

Mode 2*8

Le canal A et le canal B sont synchrones, reset sur chaque pas , le skip fonctionne si il est en position sur les 2 canaux, montant et montant descendant.

 Dans ce mode seul le canal A peut jouer (CV et Gate) seul le canal B peut jouer , les 2 ensembles ou alternativement le A puis le B. On peut transposer  A ou B

Pour les 2 modes le CV est sur 1 à 5 octaves, les gates longues ou courtes ou triggers L’horloge interne fait environ 0,2Hz à 40 Hz, une horloge externe peut être utilisée si les 2 horloges sont utilisées en même temps cela peut produire des rythmiques intéressantes. Il y a bien sur un mode pas à pas et un « hold » qui ne sert pas à grand chose.

Une impulsion de fin de cycle est utilisable pour déclencher un évènement. L’horloge peut aussi être utilisée pour synchroniser un autre séquencer.

Voici les éléments pour les courageux qui se lanceront dans sa réalisation :

Documents Little Seq
Schéma Pcb Implant Câblage Nomenclature
Analog x x x x
Digital x x  x x x
Ensemble x x

Voici un exemple de face avant, il y manque une transposition.

Input Follower

Un petit ampli faible bruit de gain 50 ou 500 pour des faibles niveaux puis un redresseur suivi d’un filtre pour extraire l’enveloppe du signal entrant. Deux comparateurs à seuil réglables permettent de générer a la fois gate et trigger

Liens pour plus d’informations :

Quad Quantizer

Ce quadruple Quantizer est bâti selon le principe du convertisseur digital analogique avec un compteur et un réseau R2R. En sortie de ce DAC on trouve une tension en forme d’escalier, une dent de scie à la fréquence de l’oscillateur divisé par le nombre de pas du compteur soit 128 dans notre cas. Chaque marche de l’escalier fait un demi-ton : 83.33 mV. Avec 128 marches on couvre 10 octaves. Cet escalier est comparé à la tension d’entrée qui lorsque elle s’approche à 83.3 mV près, génère une impulsion pour un sample and hold qui échantillonne la bonne marche de l’escalier et fourni la tension en sortie.

Les bonnes règles auraient voulu que j’utilise un compteur synchrone pour générer l’escalier mais cela fait utiliser 2 compteurs du type 4516 et je n’ai pu me débarrasser d’un défaut présent tous les 32 pas. J’ai donc repris un compteur asynchrone (ripple) le 4024 qui m’a donné satisfaction et pour répondre à certaines remarques faites dans les forums, j’ai poussé le vice à faire un 2ème design avec un « latch » pour obtenir l’impulsion d’échantillonnage n’ont pas au début de la marche d’escalier là où dit on le compteur asynchrone n’est pas parfaitement stabilisé mais pour produire l’impulsion d’échantillonnage sur la 2ème moitié de la marche d’escalier là où le niveau doit être stable.

Ah j’oubliais de citer mes inspirateurs que sont Scott Stites et Matthias Hermann !

Le design du circuit imprimé et du schéma ont été guidés par le fait que je voulais réaliser de 1 à 4 voies. En fait un ami avait besoin de 3 voies. C’est pourquoi en dehors des circuits numériques, le latch et le trigger de Schmidt, les circuits sont individuels.

Voici donc les éléments des 2 versions avec et sans latch (celui qui me convient).

Si erreur de nomenclature se fier au schéma

Sans Avec
Schéma  x x
pcb x x
implantation x x
nomenclature x x
VCO-Extra - circuit imprimé disponible

Ce VCO donc à « triangle core » issu d’un schéma très classique (voir Electronotes ENS-76 VCO option 2) repris par Thomas Henry et d’autres. J’y ai mis ma touche en rajoutant les 2 zeners pour symétriser le triangle. Ce schéma est basé sur le classique couple trigger de Schimdt bouclé sur un intégrateur dont le courant de charge et de décharge est controlé par un OTA. La différence avec un VCO classique est la manière dont le SAW est constitué. En fait ce SAW recréé par découpage du triangle est modulé et modulable par un CV de la même manière qu’un PW et un PWM qui lui est d’ailleurs synchrone (voir la vidéo).

Les sorties sont : sinus, triangle, carré, impulsion et dent de scie modulable en + ou – 5V.

Les entrées sont : Modulation Log, modulation linéaire, Synchro, PWM / SRM et 1 ou 2 entrée 1V/Oct.

Il y a les réglages désormais classiques d’ajustage de la plage de fréquence RV203, du tracking 1V/oct RV204 et d’une compensation HF du Tracking RV205. Se rajoutent un reglage d’offset de la forme sinus RV304  et un réglage du fameux SRM qui permet d’avoir une SAW avec un leger décroché qui correspond à une pluse la plus fine possible RV303.

Pour ceux qui voudrait supprimer les pics (spikes) sur la dent de scie, vous pouvez rajouter en parallèle sur R318 une capa de 10 à 47pF .

Ce VCO bien que classique doit offrir de très bonne performance sous reserve d’avoir parfaitement appairé Q201 et Q202 (j’ai presque trouvé la paire parfaite aux erreurs de mesure près).Il possède sa propre alimentation à une compensation HF et on peut lui mettre un AOP de qualité pour U201 ce qui devrait en faire une bête de course !

Voici les éléments.

* Octobre2017 : Changement des fichiers . Des circuits imprimés professionnels sont dorénavant disponibles au prix de 15 €. Si intéressé m’envoyer un email.

En Zone téléchargement vous pourrez voir une video sur le Saw. Je sais c’est un peu long à charger…….

Liens pour plus d’informations :

Pour acheter ce circuit cliquez ici

Scanner

Le principe de ce petit scanner à 4 entrée est de définir 4 « fenêtres » de courant qui commandent successivement 4 OTAs. Ces fenêtres sont réalisées par une discrimination de niveau de tension par des diodes. Je conseille de lire l’article de Don Tillman : http://www.till.com/articles/scanner/index.html pour ceux qui veulent approcher un peu plus la théorie. J’ai donc réduit celui ci à 4 entrées  car je ne voulais pas avoir une inflation de composants.

Cela reste abordable pour un amateur mais rien n’empêche d’aller jusqu’à 8 entrées. J’ai rajouté de manière certes un peu simpliste une visualisation de ces « fenêtres » par LED pour faire beau! Je pense qu’une linéarisation du fonctionnement des leds en les plaçant dans le retour d’un AOP serait mieux mais là encore cela rajoute et complexifie le circuit juste pour faire beau. Donc après une mise au point un peu délicate je vous livre schéma, pcb, etc… comme d’habitude. Je tiens à dire que si cela vous tentait de le faire fonctionner sur du +-12V cela nécessite de recalculer quelques résistances.

Pour le réglage de RV103 je conseille une valeur de 270mV mesurée au borne de R113 ou R121. Mais c’est une appréciation  de la largeur de fenêtre à choisir selon son gout. Quant à RV104, mettre tous les potentiomètres à 0 et régler sur un calibre de 20mV la sortie à 0 Volt.

J’ai oublié de vous indiquer dans la zone Téléchargement 2 petites Vidéos le concernant. Mais encore une fois on peut imaginer bien d’autres applications.

Liens pour plus d’informations :

CV Offset 2

Reprise du CV Offset avec cette fois fourniture d’un petit circuit imprimé et la possibilité de fournir -5V jusqu’à +5V régulé ou de 0V à 10V et de le rajouter à un signal comme une enveloppe, un sequencer , un VCO…. 

Liens pour plus d’informations :

VCO Extra Companion - circuit imprimé disponible

Voici donc le compagnon du VCO Extra. ce circuit a pour but de fournir des harmoniques au travers d’un mixer avec plusieurs formes d’onde. Vous y trouverez l’octave inférieur en square, triangle et sinus. L’octave encore inférieur avec les mêmes forme d’onde. Puis en square vous trouverez enfin la quarte inférieur, la quarte à l’octave inférieur et la quinte supérieure. Cette quinte necessite de régler sur le VCO le dosage du PW afin de l’entendre seule ou mélanger avec l’octave.

Il y a un réglage afin de parfaire le raccordement du sinus et du triangle sur les 2 octaves.

Je conseille à ceux qui le réaliserait de faire une Face avant avec des potentiomètres de mixage linéaires afin d’avoir une représentation visuelle des harmoniques fournies.

Ce circuit a exactement la même taille que le VCO et des circuits imprimés double face peuvent être fournis au prix de 15€. (Email)

Liens pour plus d’informations :

Pour acheter ce circuit cliquez ici

Modular Mini Drum - circuit imprimé disponible

Voilà je désirais avoir quelques éléments de percussion sur mon modulaire sans mobiliser trop de filtre, j’ai donc étudié le marché de l’analogique connu : TR606, TR808, TR909, DR110 et ce que j’ai trouvé sur le net puis j’ai commencé à réaliser des essais, instruments par instruments et je suis arrivé à caser sur une carte format Europe 8 instruments qui ma foi ne sonnent pas trop mal.

Le principe de ces instruments est d’utiliser des filtres dit en « T ponté » qui oscillent dès la réception d’une impulsion et des VCA extrêmement simple à un transistor dont les principes sont donnés dans le service manuel de la TR808. Voir figures. L’intérêt de ces schémas est leur simplicité en nombre de composants et leur inconvénient est que lorsqu’on modifie un paramètre on joue à la foie sur la fréquence, la résonnance et donc le decay. Donc les appellations des potentiomètres sont en fait très approximative. De plus ils sont sensibles à l’énergie contenue dans l’impulsion de départ (donc amplitude et durée). Bref cela pour éviter VCO+VCF+EG +VCA, ces concepts on été retenus sur la quasi totalité des Drum Machines analogiques avant l’avènement de l’échantillonnage.

La carte réalisée ici ne comporte que les instruments avec sortie individuelle, un mix général et une entrée TRIG par instrument. Il y a un connecteur de type HE 10 qui permet d’envoyer les trig par une carte externe de pilotage ce que mon ami OZOE est en train de développer. Il y aura ainsi la possibilité d’avoir des rythmiques en mémoire à foison pour piloter cette carte. Chacun pourra faire son extension. L’esprit reste tout de même un module pour modulaire et non une Drum machine MIDI comme on en trouve aujourd’hui. L’idée étant de compléter une séquence, ou d’activer les trig par LFO. Que puis je vous dire de plus, que le circuit imprimé est réalisé de manière industrielle et que vous le trouverez dans la boutique pour la modique somme de 20€. Pour le reste schéma, implantation câblage nomenclature se trouvent ci dessous.

Un petit conseil à ceux qui se lanceront dans sa réalisation, câbler cette carte instrument par instrument sauf pour les trig qui peuvent être tous câblés au même moment. Ce sera plus facile à dépanner au cas où, car la carte est dense. Certain pourront même jouer avec les valeurs de résistance pour modifier les sonorités.

En ce qui concerne la petite logique utilisé pour le Clap, partant du trig issu du LM339, on génère 4 petites impulsions d’environ 10ms de période puis une dernière de 24 ms, cela permet un petit effet de réverbération pour le rendre plus réaliste.

Bonne réalisation, voir dans la zone téléchargement quelques vidéos.

Liens pour plus d’informations :

Pour acheter ce circuit cliquez ici